Ensemble La Rêveuse
samedi 13 juillet 2019 19h
Ensemble La Rêveuse
La France et l'Allemagne des lumières - viole de gambe et théorbe

Benjamin Perrot et Florence Bolton de l'Ensemble La Rêveuse www.ensemblelareveuse.com ont partagé leur amour de musique et leur joie avec un public qui remplissait l'église de Sury-ès-Bois. Ce fût un moment exceptionnel. 

Le vin de notre verre de l'amitié était offert par le Domaine ALPHONSE MELLOT.

Photo : Monsieur Jean-Claude Rimbault, maire de Sury-ès-Bois, avec les musiciens.

Le programme comprenait Marin Marais (1656-1728), Robert de Visée (v.1650-v.1732), 
François Couperin (1668-1733), Louis de Caix d’Hervelois (1677-1759), Johann Sebastian Bach (1685-1750), Georg Philipp Telemann (1681-1767) et Karl Friedrich Abel (1723-1787).

Benjamin Perrot et Florence Bolton de l'Ensemble La Rêveuse www.ensemblelareveuse.com ont partagé leur amour de musique et leur joie avec un public qui remplissait l'église de Sury-ès-Bois. Ce fût un moment exceptionnel. 

Le vin de notre verre de l'amitié était offert par le Domaine ALPHONSE MELLOT.

Photo : Monsieur Jean-Claude Rimbault, maire de Sury-ès-Bois, avec les musiciens.

Le programme comprenait Marin Marais (1656-1728), Robert de Visée (v.1650-v.1732), 
François Couperin (1668-1733), Louis de Caix d’Hervelois (1677-1759), Johann Sebastian Bach (1685-1750), Georg Philipp Telemann (1681-1767) et Karl Friedrich Abel (1723-1787).

Marie du Berry
vendredi 19 juillet 2019 20h
Marie du Berry
Spectacle itinérant "Si l’enfant des diables m’était conté"

Au profit du Festival de Boucard «  hors les murs », dans le cadre de sa soirée mécénat, Marie du Berry joue en solo « Si l’enfant des diables m’était conté » qui évoque le fameux Procès de sorcellerie du Carroi de Marlou. 
20 ans durant, elle a célébré 86 écrivains du Centre de la France par 150  balades et  des soupers littéraires. Elle a déjà consacré à ce procès de sorcellerie de multiples animations. Elle dédie cette soirée à  l’auteur du roman "L’enfant des diables », et des « Fourmis de Dieu », Pierre-George Duhamel décédé en 2014. Ce dernier, fidèle à ses racines berrichonnes, a consacré une grande partie de sa vie à écrire des romans historiques sur le Berry dans sa  maison de famille à Veaugues.

André Langeron, historien, répondra aux questions sur l’unique procès de sorcellerie civil (1582/1583) conservé dans son entièreté à la Bibliothèque Nationale de France lors du débat qui suivra le spectacle.

Le spectacle est sur les lieux même, l’enfant possédé des diables, Bernard Girault, ayant été baptisé à la Tour de Vesvre. Son parrain le procureur Maunoir s’y était réfugié pendant les guerres de religion.  Agé de douze ans et orphelin de père, mort lors du siège de Sancerre 10 ans plus tôt en 1572-1573, l’enfant se retrouve ensorcelé par son cousin Etienne Girault qui va dénoncer le sergent Jean Tabourdet, un autre sorcier selon la rumeur. Alerté, le seigneur du château de Beaujeu le neuf, Jean Dumesnil Simon, également seigneur de la Tour de Vesvre, demande au bailli royal Pierre Ragu vivant à Concressault de régler le procès. De dénonciation en dénonciation, d’accusation en accusation, d’exorcisme en exorcisme, cinq personnes vont périr sur le bûcher au carroi (carrefour)  de Marlou situé  sur les hauteurs de Sancerre, entre Menetou-Ratel et Bué.
Cette histoire troublée des guerres de religion où, tantôt les troupes catholiques du roi, tantôt les troupes des protestants, pillaient, ravageaient, brûlaient les campagnes et les villages environnants, reste méconnue.
Ce procès de sorcellerie est orchestré dix ans après le siège Sancerre, dite « La Rochelle du Berry ». La renommée des sorciers de Bué vient de cette époque perturbée.

Au profit du Festival de Boucard «  hors les murs », dans le cadre de sa soirée mécénat, Marie du Berry joue en solo « Si l’enfant des diables m’était conté » qui évoque le fameux Procès de sorcellerie du Carroi de Marlou. 
20 ans durant, elle a célébré 86 écrivains du Centre de la France par 150  balades et  des soupers littéraires. Elle a déjà consacré à ce procès de sorcellerie de multiples animations. Elle dédie cette soirée à  l’auteur du roman "L’enfant des diables », et des « Fourmis de Dieu », Pierre-George Duhamel décédé en 2014. Ce dernier, fidèle à ses racines berrichonnes, a consacré une grande partie de sa vie à écrire des romans historiques sur le Berry dans sa  maison de famille à Veaugues.

André Langeron, historien, répondra aux questions sur l’unique procès de sorcellerie civil (1582/1583) conservé dans son entièreté à la Bibliothèque Nationale de France lors du débat qui suivra le spectacle.

Le spectacle est sur les lieux même, l’enfant possédé des diables, Bernard Girault, ayant été baptisé à la Tour de Vesvre. Son parrain le procureur Maunoir s’y était réfugié pendant les guerres de religion.  Agé de douze ans et orphelin de père, mort lors du siège de Sancerre 10 ans plus tôt en 1572-1573, l’enfant se retrouve ensorcelé par son cousin Etienne Girault qui va dénoncer le sergent Jean Tabourdet, un autre sorcier selon la rumeur. Alerté, le seigneur du château de Beaujeu le neuf, Jean Dumesnil Simon, également seigneur de la Tour de Vesvre, d (...) Afficher +

Trio ATANASSOV
samedi 20 juillet 2019 19h
Trio ATANASSOV
Piano, violon et violoncelle

Historique de la Tour de Vesvre une heure avant le concert. www.latourdevesvre.fr

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page Réserver du site.

La connivence unissant Perceval GILLES, Sarah SULTAN et Pierre-Kaloyann ATANASSOV depuis la création du trio en 2007 repose sur un état d’esprit commun et des valeurs partagées : intégrité et exigence artistique, curiosité musicale, simplicité humaine associée à un profond sens du partage. L’exigence artistique des trois musiciens n’échappe pas aux maîtres qui les accompagnent durant leurs années de formation au sein de prestigieuses institutions européennes (CNSMDP, Université de Vienne, Académie Européenne de Musique de Chambre). Le Trio Atanassov appuie ses interprétations sur une recherche et un travail permanents, des idées personnelles très claires sur les œuvres de leur répertoire.
De ce travail d’artisan découle un jeu dont la clarté du discours, unanimement saluée, permet aux trois artistes de briller dans les principaux concours internationaux pour trio avec piano à travers le monde : vainqueur des Concours de Francfort et Graz, le trio Atanassov est également lauréat des concours d’Osaka au Japon, de Trondheim en Norvège, « Joseph Haydn » à Vienne, ou encore « Joseph Joachim » à Weimar (pour ne citer que les plus importants).
Ces distinctions sont le prélude d’une carrière qui emmène le Trio se produire aux quatre coins de l’Europe, du Musikverein de Vienne à l’Alte Oper de Francfort, en passant par le Wigmore Hall de Londres, le festival Ars Musica de Bruxelles, la Philharmonie de Sofia ou encore, en France, la Folle Journée, le Festival de Radio-France et Montpellier ou la Cité de la Musique à Paris.

Au Festival de Boucard, dans la grange de la Tour de Vesvre, un lieu à découvrir, le Trio donnera :

DEBUSSY : Trio
SCHUMANN : Fantasiestücke op 88
MENDELSSOHN : Trio op 49 n°1 en ré mineur

Historique de la Tour de Vesvre une heure avant le concert. www.latourdevesvre.fr

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page Réserver du site.

La connivence unissant Perceval GILLES, Sarah SULTAN et Pierre-Kaloyann ATANASSOV depuis la création du trio en 2007 repose sur un état d’esprit commun et des valeurs partagées : intégrité et exigence artistique, curiosité musicale, simplicité humaine associée à un profond sens du partage. L’exigence artistique des trois musiciens n’échappe pas aux maîtres qui les accompagnent durant leurs années de formation au sein de prestigieuses institutions européennes (CNSMDP, Université de Vienne, Académie Européenne de Musique de Chambre). Le Trio Atanassov appuie ses interprétations sur une recherche et un travail permanents, des idées personnelles très claires sur les œuvres de leur répertoire.
De ce travail d’artisan découle un jeu dont la clarté du discours, unanimement saluée, permet aux trois artistes de briller dans les principaux concours internationaux pour trio avec piano à travers le monde : vainqueur des Concours de Francfort et Graz, le trio Atanassov est également lauréat des concours d’Osaka au Japon, de Trondheim en Norvège, « Joseph Haydn » à Vienne, ou encore « Joseph Joachim » à Weimar (pour ne citer que les plus importants).
Ces distinctions sont le prélude d’une carrière qui emmène le Trio se produire aux quatre coins de l’Europe, du Musikverein de Vienne à l’Alte Oper de Francfort, en passa (...) Afficher +

Quatuor AKILONE
samedi 27 juillet 2019 19h
Quatuor AKILONE
Quatuor à cordes - musique période classique

Visite de l'église une heure avant le concert

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site.

Le vin de notre verre de l'amitié est offert par le Domaine VACHERON.

Reconnu pour la vision poétique des œuvres qu’il aborde, le Quatuor Akilone défend avec sensibilité, intelligence et fantaisie le vaste répertoire du quatuor à cordes. Composé de quatre musiciennes âgées de 25 à 28 ans, Il est le fruit d’une aventure humaine et musicale née en 2011 à Paris. Lauréat du Premier Grand Prix du 8e Concours international de Quatuor à cordes de Bordeaux et du prix ProQuartet en mai 2016, le Quatuor Akilone est depuis en tournée en Europe et au Japon. Il s’est déjà produit entre autre au Wigmore Hall à Londres, à la Scuola Grande di San Giovanni Evangelista à Venise, au Munetsugu Hall à Nagoya, à la Maison de la Radio et à la salle Cortot à Paris et dans des festivals tels que Les Vacances de Monsieur Haydn, l’Orangerie de Sceaux, le Festival des Arcs ou Les Folles Journées de Nantes.
Ce jeune ensemble aime également s’associer à d’autres musiciens comme Vladimir Mendelssohn, Tabea Zimmermann ...
Il s’est formé auprès de grands chambristes tel Hatto Beyerle avec qui il travaille étroitement, Johannes Meissl, Vladimir Mendelssohn et les membres des quatuors Ysaye, Rosamunde et Ebene. Il reçoit également les précieux conseils de Mathieu Herzog.
Parallèlement à une carrière internationale et poussé par le besoin de tisser un lien complice avec l’auditeur, le Quatuor Akilone ouvre son « chant » à tout type de public grâce à sa collaboration avec les associations Les Concerts de Poche et Musethica.
La sortie d’un premier CD est paru en novembre 2018 chez Mirare.
Le Quatuor Akilone est membre Alumni de l’ECMA, resident à ProQuartet-CEMC depuis 2016, generation Spedidam et lauréat de la Fondation Banque Populaire depuis 2017. Le Quatuor a été sélectionné pour participer au projet Le Dimore del Quartetto.

Lucie Mercat, violoncelle ; Elise de-Bendelac, violon ; Emeline Conce, violon ; Tess Joly, alto

Au programme pour le Festival de Boucard :

HAYDN, opus 20 n°4 en ré majeur.
MOZART, Quatuor K421 n°15 ré mineur "dédié à Haydn"
BEETHOVEN, Quatuor n°1 en fa Majeur Op.18 n°1

Visite de l'église une heure avant le concert

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site.

Le vin de notre verre de l'amitié est offert par le Domaine VACHERON.

Reconnu pour la vision poétique des œuvres qu’il aborde, le Quatuor Akilone défend avec sensibilité, intelligence et fantaisie le vaste répertoire du quatuor à cordes. Composé de quatre musiciennes âgées de 25 à 28 ans, Il est le fruit d’une aventure humaine et musicale née en 2011 à Paris. Lauréat du Premier Grand Prix du 8e Concours international de Quatuor à cordes de Bordeaux et du prix ProQuartet en mai 2016, le Quatuor Akilone est depuis en tournée en Europe et au Japon. Il s’est déjà produit entre autre au Wigmore Hall à Londres, à la Scuola Grande di San Giovanni Evangelista à Venise, au Munetsugu Hall à Nagoya, à la Maison de la Radio et à la salle Cortot à Paris et dans des festivals tels que Les Vacances de Monsieur Haydn, l’Orangerie de Sceaux, le Festival des Arcs ou Les Folles Journées de Nantes.
Ce jeune ensemble aime également s’associer à d’autres musiciens comme Vladimir Mendelssohn, Tabea Zimmermann ...
Il s’est formé auprès de grands chambristes tel Hatto Beyerle avec qui il travaille étroitement, Johannes Meissl, Vladimir Mendelssohn et les membres des quatuors Ysaye, Rosamunde et Ebene. Il reçoit également les précieux conseils de Mathieu Herzog.
Parallèlement à une carrière internationale et poussé par le besoin de tisser un lien complice avec l’au (...) Afficher +

Écritures avec Fanny Lancelin
samedi 27 juillet 2019 10h
Écritures avec Fanny Lancelin
Atelier d'écritures sur la musique et le patrimoine

Nul besoin d'être un écrivain pour participer à cet atelier d'écriture animé par Fanny Lancelin. Il suffira de se laisser guider par les propositions de Fanny pour dire, jouer ou inventer.

Parallèlement à son activité de journaliste indépendante pour le magazine (Re)bonds, Fanny Lancelin a créé le concept d'ateliers d'écritures en mouvement il y a 3 ans. Elle n'entend pas "enseigner" l'écriture et n'apprend pas à écrire un roman, une nouvelle, une autobiographie ... Mais à travers le maniement des mots, elle invite les participants à découvrir de multiples formes d'expression et à s'en emparer. Chacun de ses ateliers est unique.
Fanny intervient au sein d'établissements scolaires, de conservatoires de musique et de danse, ou d'associations. 

Durée : de 10h à 13h

Inscription indispensable par courriel - contact@festival-boucard.fr -
ou par téléphone 07 85 28 85 66

Nombre de places limité ; Gratuit
Renseignements au 07 85 28 85 66

Nul besoin d'être un écrivain pour participer à cet atelier d'écriture animé par Fanny Lancelin. Il suffira de se laisser guider par les propositions de Fanny pour dire, jouer ou inventer.

Parallèlement à son activité de journaliste indépendante pour le magazine (Re)bonds, Fanny Lancelin a créé le concept d'ateliers d'écritures en mouvement il y a 3 ans. Elle n'entend pas "enseigner" l'écriture et n'apprend pas à écrire un roman, une nouvelle, une autobiographie ... Mais à travers le maniement des mots, elle invite les participants à découvrir de multiples formes d'expression et à s'en emparer. Chacun de ses ateliers est unique.
Fanny intervient au sein d'établissements scolaires, de conservatoires de musique et de danse, ou d'associations. 

Durée : de 10h à 13h

Inscription indispensable par courriel - contact@festival-boucard.fr -
ou par téléphone 07 85 28 85 66

Nombre de places limité ; Gratuit
Renseignements au 07 85 28 85 66

Xavier THOLLARD
samedi 3 août 2019 19h
Xavier THOLLARD
Piano solo - jazz

Historique de la Tour de Vesvre une heure avant le concert.  www.latourdevesvre.fr

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site.

La maison Henry Natter de Montigny nous offre le vin du verre de l'amitié d'après concert. 

"DÉCOIFFANT"! (Jazz Magazine)
"Disque du Jour" TSF
"Un pianiste à découvrir" (France Musique/Open jazz)
"Particulièrement intéressant pour la forte composante rythmique" (RTBF)

Né en 1982, Xavier Thollard n’est pas un pianiste tout à fait comme les autres. A l'âge de 9 ans à Rennes, sa ville natale, il étudie les percussions. Mais il y avait un piano à la maison et il y touchait régulièrement. Il commence alors le piano classique, car il aime son contact physique, le son du piano et son côté polyvalent. Jusqu’à 14 ans, il continue percussions et piano avec un investissement relativement égal. La découverte du jazz change les choses. Il consacre alors plus de temps au piano, puis arrête les percussions à l’âge de 16 ans.  

En 2007, il obtient le 1er prix du tremplin professionnel Jazz à Vannes et est demi-finaliste au concours de piano-jazz Martial Solal. En 2009, il reçoit le 3ème prix au concours de piano-jazz de Fribourg, est demi-finaliste au concours de piano solo de Montreux.

Il est aussi ingénieur dans un centre de recherche dans le domaine de la construction, risques et développement durable. Et il arrive à tout mener de front ! Son dynamisme se ressent tant dans ses interprétations de standards que dans ses compositions propres comme « Condate » (nom gallo-romain de Rennes) ou « Stable au funk », une œuvre remarquable pour sa vivacité.

Son premier disque en trio « Prime Times », sorti en 2008, est sélectionné par la FNAC dans son repérage « jeune talent ». « Hôi An » sorti en 2009 reçoit également un vif succès (A Nous PARIS, « coup de cœur » FNAC). Après un album en piano solo autour des standards de jazz sorti en 2011, son dernier enregistrement en trio paru en 2017 réunit une nouvelle formation autour de Simon Bernier à la batterie, et Matyas Szandai à la contrebasse.

Le Programme est un voyage entre les standards de jazz connus du grand public et des compositions dans la droite ligne des grands pianistes comme Oscar Peterson, Martial Solal et Bill Evans, un balancement entre la musique improvisée et les standards qui sont une mémoire de l’histoire du jazz.

Historique de la Tour de Vesvre une heure avant le concert.  www.latourdevesvre.fr

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site.

La maison Henry Natter de Montigny nous offre le vin du verre de l'amitié d'après concert. 

"DÉCOIFFANT"! (Jazz Magazine)
"Disque du Jour" TSF
"Un pianiste à découvrir" (France Musique/Open jazz)
"Particulièrement intéressant pour la forte composante rythmique" (RTBF)

Né en 1982, Xavier Thollard n’est pas un pianiste tout à fait comme les autres. A l'âge de 9 ans à Rennes, sa ville natale, il étudie les percussions. Mais il y avait un piano à la maison et il y touchait régulièrement. Il commence alors le piano classique, car il aime son contact physique, le son du piano et son côté polyvalent. Jusqu’à 14 ans, il continue percussions et piano avec un investissement relativement égal. La découverte du jazz change les choses. Il consacre alors plus de temps au piano, puis arrête les percussions à l’âge de 16 ans.  

En 2007, il obtient le 1er prix du tremplin professionnel Jazz à Vannes et est demi-finaliste au concours de piano-jazz Martial Solal. En 2009, il reçoit le 3ème prix au concours de piano-jazz de Fribourg, est demi-finaliste au concours de piano solo de Montreux.

Il est aussi ingénieur dans un centre de recherche dans le domaine de la construction, risques et développement durable. Et il arrive à tout mener de front ! Son dynamisme se ressent tant dans ses interprétations de standards que dans (...) Afficher +

Ensemble vocal Le DOUX SILENCE
samedi 24 août 2019 19h
Ensemble vocal Le DOUX SILENCE
18 choristes pour parcourir les siècles

Visite de l'église une heure avant le concert.

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site.

Le Chœur de Chambre Le Doux Silence est un jeune ensemble vocal lyonnais en résidence au Centre de la Voix Rhône-Alpes. Il réunit dix-huit chanteurs expérimentés autour de valeurs communes telles que le partage et l'exigence artistique. Ce sont les deux principaux axes du travail menés par le jeune chef de chœur Clément Brun, premier prix du tremplin pour jeune chef de chœur de la Philharmonie de Paris et fondateur de l'ensemble. Ce travail s'effectue dans la constante recherche d'une exigence dénuée de manière et d'une émotion toujours intuitive. Oscillant entre musique ancienne et contemporaine, l'ensemble apprécie particulièrement le travail de création. C'est pourquoi il collabore étroitement avec de jeunes et talentueux compositeurs comme Victor Page, Sami Naslin ou encore Louis Rodet-Abel, membres de l'ensemble, qui composent spécialement pour lui. En parallèle, l'ensemble Le Doux Silence s'amuse à toujours remettre en question le format traditionnel du concert classique. C'est pourquoi Clément Brun, à la fois comédien et danseur, affine les voix comme les corps dans l'espace, soulignant toujours le propos musical. C'est dans cette même recherche que l'ensemble souhaite s'ouvrir aux autres formes artistiques, en imaginant sans cesse de nouveaux projets avec des musées, des comédiens, ou des danseurs...

Le Doux Silence, c’est aussi et avant tout un poème d'Henriette de Coligny de La Suze, savamment mis en musique par Honoré d'Ambruis. Ce nom évoque à lui seul, et jusque dans ses sonorités, tout un monde poétique : sérénité de la nature, calme méditatif...Selon le joli mot de Miles Davis, les notes ne font qu'encadrer la véritable musique qu'est le silence. Sans oublier le (très) doux silence que l'on savoure lorsque la musique se termine, avant que le charme ne soit rompu par les premiers applaudissements.

Programme

V. Page : Demain dès l'aube, Une tour appelée Novembre, Buccin
T. Machuel : Madone de Miséricorde
K. Nystedt : Immortal Bach
T. Kverno : Ave Maris Stella
B. Britten : Hymn to the Virgin
F. Poulenc: Margoton va t'a l'iau , La Petit' fill' du Prince, Pilons l'orge
M. Ravel : Trois beaux oiseaux du Paradis
H. Purcell : Miserere mei
J. Bennet : Weep o mine eyes
T. Morley : Now is the month of maying, April is in my mistress' face, Sing we and chant it
C. Janequin : A ce joli moys de May
J. Desprez : Mille regretz

Visite de l'église une heure avant le concert.

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site.

Le Chœur de Chambre Le Doux Silence est un jeune ensemble vocal lyonnais en résidence au Centre de la Voix Rhône-Alpes. Il réunit dix-huit chanteurs expérimentés autour de valeurs communes telles que le partage et l'exigence artistique. Ce sont les deux principaux axes du travail menés par le jeune chef de chœur Clément Brun, premier prix du tremplin pour jeune chef de chœur de la Philharmonie de Paris et fondateur de l'ensemble. Ce travail s'effectue dans la constante recherche d'une exigence dénuée de manière et d'une émotion toujours intuitive. Oscillant entre musique ancienne et contemporaine, l'ensemble apprécie particulièrement le travail de création. C'est pourquoi il collabore étroitement avec de jeunes et talentueux compositeurs comme Victor Page, Sami Naslin ou encore Louis Rodet-Abel, membres de l'ensemble, qui composent spécialement pour lui. En parallèle, l'ensemble Le Doux Silence s'amuse à toujours remettre en question le format traditionnel du concert classique. C'est pourquoi Clément Brun, à la fois comédien et danseur, affine les voix comme les corps dans l'espace, soulignant toujours le propos musical. C'est dans cette même recherche que l'ensemble souhaite s'ouvrir aux autres formes artistiques, en imaginant sans cesse de nouveaux projets avec des musées, des comédiens, ou des danseurs...

Le Doux Silence, c’est aussi (...) Afficher +

Gérard et Agnès ABITON
dimanche 6 octobre 2019 17h
Gérard et Agnès ABITON
duo de guitares

Visite de la cour rénovée du château une heure avant le concert.  www.chateaudelaverrerie.com

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site.

Gérard Abiton, un des plus grands guitaristes de sa génération qui était venu au Festival de Boucard en 2017, revient, mais avec sa femme, Agnès. Ce sera la première fois qu'ils se donnent ensemble en concert.

Gérard :

L’enseignement initial du guitariste et ténor Christian Jean oriente durablement les directions musicales et esthétiques de Gérard Abiton, notamment dans la traduction de l’expression naturelle du chant à la guitare. Ce rapport singulier à la guitare et à son univers musical le mènera à des choix esthétiques personnels guidés notamment, par une volonté de valoriser le « legato » de son instrument et d’inventer des techniques appropriées.

« Je préfère ce qui me touche à ce qui me surprend » : cette citation de François Couperin guide depuis toujours son approche sensible de la Musique.

Gérard Abiton joue en récital, au sein de diverses formations et avec orchestre. Régulièrement invité par la scène internationale, Gérard se produit dans plus de 40 pays.

La transcription a toujours été une composante importante du monde musical de Gérard Abiton. Son désir d’élargir le répertoire de la guitare l’amène à écrire de nombreuses adaptations pour son instrument.

Sa discographie comprend l’intégrale de l’œuvre pour guitare de M.M. Ponce, J. Turina, F. Mompou, F.M. Torroba, J. Rodrigo et des transcriptions de D. Scarlatti.

Gérard enseigne actuellement au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, au Pôle Supérieur Paris-Boulogne-Billancourt  et également dans le cadre de nombreux stages et master-classes en France et dans le monde. Il siège régulièrement aux jurys de concours nationaux et internationaux.

Agnès : 

Agnès commence ses études musicales à l’âge de 12 ans. Très tôt, elle entre au Conservatoire National de Région de Reims où elle remporte un Premier Prix de guitare et une Licence de Perfectionnement. Parallèlement à ses études instrumentales, désireuse d’acquérir une large culture musicale, elle obtient un diplôme d’harmonie et de contrepoint dans la classe d’Olivier Trachier  et un Certificat d’Histoire de la Musique au CNSM de Paris dans la classe de Brigitte François-Sappey.

Agnès Abiton se produit régulièrement en récital et en diverses formations de musique de chambre, notamment en duo avec la flûtiste Sophie Dardeau, soliste de l’ensemble Itinéraire, la traversiste Florence Demaumont et en trio de guitares.

Passionnée par la guitare romantique, elle propose, avec Laurence Karsenti, concertiste et professeur au Conservatoire d’Orléans, de faire redécouvrir les nombreuses pages de la littérature pour piano-forte et guitare et crée, en 2014, avec Eric Sobczyk, concertiste et chef d’orchestre, un duo de guitares romantiques explorant le large répertoire du XIXème siècle.

Attirée par la musique ancienne et formée notamment auprès de Jérôme Hantaï, elle joue également de la viole de gambe et se produit avec l’organiste Jean-Pierre-Griveau, la claveciniste Florence Blatier, la soprano Corinne Sertillanges…

Titulaire du Certificat d’aptitude depuis 1995, Agnès Abiton enseigne actuellement la guitare au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Orléans (Loiret).

Visite de la cour rénovée du château une heure avant le concert.  www.chateaudelaverrerie.com

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site.

Gérard Abiton, un des plus grands guitaristes de sa génération qui était venu au Festival de Boucard en 2017, revient, mais avec sa femme, Agnès. Ce sera la première fois qu'ils se donnent ensemble en concert.

Gérard :

L’enseignement initial du guitariste et ténor Christian Jean oriente durablement les directions musicales et esthétiques de Gérard Abiton, notamment dans la traduction de l’expression naturelle du chant à la guitare. Ce rapport singulier à la guitare et à son univers musical le mènera à des choix esthétiques personnels guidés notamment, par une volonté de valoriser le « legato » de son instrument et d’inventer des techniques appropriées.

« Je préfère ce qui me touche à ce qui me surprend » : cette citation de François Couperin guide depuis toujours son approche sensible de la Musique.

Gérard Abiton joue en récital, au sein de diverses formations et avec orchestre. Régulièrement invité par la scène internationale, Gérard se produit dans plus de 40 pays.

La transcription a toujours été une composante importante du monde musical de Gérard Abiton. Son désir d’élargir le répertoire de la guitare l’amène à écrire de nombreuses adaptations pour son instrument.

Sa discographie comprend l’intégrale de l’œuvre pour guitare de M.M. Ponce, J. Turina, F. Mompou, F.M. Torroba, J. Rodrigo et (...) Afficher +

Concert de NOËL
dimanche 8 décembre 2019 17h
Concert de NOËL
avec 8 choristes du choeur LE DOUX SILENCE

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site. 

Visite de l'église une heure avant le début du concert.

Huit choristes de l'Ensemble vocal Le DOUX SILENCE reviennent pour l'Avent de Noël.
Emmanuelle Duvillard qui avait ébloui le Festival de Boucard à Concressault en 2017 sera l'une des choristes.. 

L'enchantement de Noël à préparer !

Réservations pour le concert sur helloasso ou sur la page réserver du site. 

Visite de l'église une heure avant le début du concert.

Huit choristes de l'Ensemble vocal Le DOUX SILENCE reviennent pour l'Avent de Noël.
Emmanuelle Duvillard qui avait ébloui le Festival de Boucard à Concressault en 2017 sera l'une des choristes.. 

L'enchantement de Noël à préparer !